Retour
 


NOCTURNE 7

Les mains éparses
 l’amant sommeille
 absent au monde
abandonné à la douceur de sa peau

 Musique
tournoie   scintille   caresse

 Chaleur
 plie l’espace
Je m’adosse
 contre

Poitrine brûle
Mains m’échappent et s’en vont dessiner
   un ailleurs
 ébouriffé d’oiseaux